Réunion du 9 février 2012

vendredi 10 février 2012
par  webmestre
popularité : 99%

Réunion du 09 février 2012

Ordre du jour :

suite de la formation
communication sur l’existence du comité = re-mobilisation
financement et organisation du débat du 24 mars
prochain rendez-vous

Suite de la formation :

Problématique = doit-on continuer à faire de la formation auprès des participants du comité ?

Il y a 2 aspects qui sous-tendent à cette question :

notre auto-formation au sein du comité
les outils de formations extérieure auprès des citoyens

Les objectifs de l’auto-formation sont multiples :

se former sur toutes les questions liées à la dette, à l’actualité, et à l’audit
promouvoir une action citoyenne
être capable de discuter sur la place publique, et ainsi de construire et de valoriser notre discours auprès des citoyens subissant le problème de la dette
permettre de créer et d’expliquer nos propres documents (tracts, information disponible, power point)

Objectif du prochain atelier de formation = en quoi les conséquences des politiques autours de la question de la dette va concerner les gens à qui on va s’adresser.

Proposition = faire une synthèse du débat, reprendre les éléments clefs du débats d’aujourd’hui pour en faire un support afin de préparer la prochaine séance.
Un groupe de 4,5 personnes s’est constitué pour synthétiser les problématiques débattues autour de la dette afin d’étayer notre prochaine séance d’auto-formation.

Autre problématique = Fait-on juste de la formation sur la dette, ou essaie t-on aussi de travailler sur le local = cas particulier et puis global. Par exemple, le cas d’un hôpital est lié à une politique globale. Le gel des crédits gouvernementaux et les politiques de l’hôpital-entreprise se répercutent forcément sur les citoyens à l’échelle locale.
Il s’agit du même raisonnement pour les problématiques liées à la sécurité sociale, au chômage, à l’enseignement, etc.

Ce sont sur ces niveaux-là que l’on peut expliquer la répercussion des politiques menées sur les citoyens au niveau local.

Il convient donc de mettre en reliefs toutes ces questions, afin d’intéresser le citoyen aux conséquences des politiques d’austérités et donc, in fine, à la vision dominante sur la dette publique.

Communication sur l’existence du comité = mobilisation

Il faut se remobiliser d’urgence pour faire connaître le comité, pour mener des actions d’occupations (ne pas se décourager !!!), pour mener à bien la mission d’information auprès du citoyen qui est la nôtre, mais aussi pour mobiliser autour du débat du 24 mars !!!

Objectifs du comité :

un groupe s’est formé pour créer des tracts
ces tracts (avec une mention obligatoire pour le débat du 24 mars) seront utilisés pour les distribuer sur les marchés, sur les manifestations, et lors d’occupation de l’espace publique (remobiliser dans ce but les indignés !!!)
distribuer des tracts pour la journée d’action de la Confédération Européenne du Syndicat le 29 février à 11h Place des Terreaux (jusqu’à la Place de l’Europe)
faire des intervention dans les MJC, centres sociaux, bibliothèque = créneau pour placer des formations, un débat (pour la prochaine réunion, il est important dans ce but de prendre contacts avec ces structures pour convenir des modalités à effectuer)
Faire des actions simples = « 10 personnes devant la bourse, aux Terreaux » avec des personnes qui distribuent des tracts autours
créer un site Internet et une page Facebook (je crée une page Facebook ce week-end et j’essaie d’enchaîner sur le site dans la semaine qui vient !)

Financement et organisation du débat du 24 mars = mobilisation

Nous avons décidé de recentrer la recherche d’intervenants sur le CAD national (Toussaint) tet Attac.

Le ou les orateurs devront se charger de réaliser l’introduction générale au problème de la dette avec les enjeux globaux au niveau de la France et de l’Europe.

Un groupe s’est constitué pour :

organiser le déroulement chronologique du débat l’après-midi
déterminer le financement pour la venue des intervenants
créer des groupes de discussions qui doivent se réunir après l’intervention des experts. Il faut donner du contenu à ces groupes thématiques avec par exemple, la dette de la sécurité sociale, sur les hôpitaux, sur les collectivités locales (un groupe chargé de demander des comptes en tant que citoyens à la Mairie d’Oullins qui est chargée en prêts toxiques)

A priori, sauf mention contraire, le débat se constituera de :

1h30 de meeting avec les intervenants
une ½ heure de pause
2 heures (voir 1h30 en prenant en compte les retards) d’ateliers pour créer des groupe d’actions sur chaque problème ciblés

Prochains rendez-vous :

Prochaine réunion le 23 février à la Bourse du Travail avec :
atelier d’ autoformation à 18h = étude du compte-rendu du groupe chargé de synthétiser la dernière séance
19h = réunion du comité avec présentation du tract,

NE VOUS DEMOBILISEZ PAS :

« Ceux qui vivent sont ceux qui luttent »


Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois